Il est doux le temps consacrés à nos amis. Comme la pluie qui ruisselle et gorge la terre d'une étrange saveur. Soyons fidèle et gardons en nous la douceur des heures passées ensembles. Y-L

Essaie, fautes comprises. j'écris mes livres et nouvelles Les âmes changent, les regards aussi, qu'importe le temps passer ici, le temps se fait court et je cours après..Y-L

27 septembre 2016 ~ 0 Commentaire

Saisissante Alchimie.8.

J’étais soudain mal à l’aise, cinq paires d’yeux me fixaient et dans certains, j’y lu de la joie et dans d’autres…de l’envie. Envie! de quoi mystère! Drew me sourit et me tend un gros sac de voyage et me murmure: » tiens fille, tu trouveras là-dedans de quoi te satisfaire pour deux ou trois jours…le temps que ce loup là, te laisse tranquille. J’ai appelé Marc Gredanche, il a été très surpris , mais il comprend et te laisse cinq jours payés pour ce que tu puisses régler tes affaires. Alors là pour le coup, c’est moi qui suis estomaqué…cinq jours payés  pour rien faire, cinq jours rien qu’à moi…heu…et à la boule de poil qui sent ma foi pas mauvais. C’est même étonnant, je croyais que ces fauves là puaient la charogne…main non; il a un certain fumet mas pas trop désagréable et cela me surprend. Je vois ses yeux d’or posés sur moi et j’y lis de l’adoration, non mais dans quel merdier je suis moi! _ »Promis fille, je viens te voir dans deux trois jours et tu n’as rien à craindre-d’ailleurs, ce loup là, te défendrait jusqu’à la mort…tu peux en être sûre. Tu es d’accord? Je hausse mes épaules et regardant tout les hommes , je dis haut et fort »: ça ne me fait pas peur, c’est d’accord cinq jours et après…vous me débarrassez du loup… » Un soupir sort de toutes les bouches. J’en prends note et monte dans ma voiture. Le sac à l’arrière ( le loup devant ) et je mets le contact. J’active mon GPS, annote le lieu ou ce trouve le chalet et j’enclenche la première. Une patte énorme se pose sur ma vitre et la stupeur me fait frémir. Y en a marre! Quoi encore? Le guide me fixe de ses yeux froids, deux billes sombres se posent sur moi et son haleine à l’odeur de feuilles des bois monte jusqu’à moi. Intéressant! Je le toise._ Vous avez quelque chose à dire Monsieur? Il fixe le loup et lentement…très lentement dit: » ne soit pas trop atif, laisses faire les choses, ta compagne ne partira pas. Pas de stupidité frère loup. » Je regarde le loup et je lui tapote la tête. Il accuse le geste. Je dis: » t’inquiètes pas petit père, tu la reverras ta compagne et fixant l’homme, je murmure un: » il a une compagne qui a disparue? » Il hoche la tête et un léger sourire flotte sur ses lèvres dures._ Partez maintenant. J’en demande pas plus et je mets les bouts. Marre de leurs comportements._ Vous avez compris au sujet du chalet Mademoiselle?_ Quoi, il veut quoi à la fin? _ Hein! ben oui, c’est à quelqu’un et ce quelqu’un me le prête non?_ Pas tout à fait, mais presque._ Ah il est à qui alors? Furibard, Drew se dresse et charge le guide puis d’un ton froid, mordant l’accuse de vouloir tout faire rater. Je reste pantoise, que se passe t-il encore! _Drew… c’est quoi le problème?_ Y en a pas fille, y en a pas._ Sauf que répliqua le guide_ Sauf que quoi Drew  et énervée, je vais pour sortir de ma voiture…un grondement sonore se fait entendre et  mon sang se fige dans mes veines. Je fixe Drew  et muette, je lui lance un appel au secours.Il râle à son tour et un  » tais toi toi furieux il me dit ensuite: » Le chalet appartient à mon fils, il est absent en ce moment donc…tu peux y habiter pour l’instant. Je sais qu’il serait fier de te savoir chez lui et il aurai confiance en toi. Ne t’inquiètes pas, garde en mémoire que je viens dans deux jours…c’est ça qui importe. Ses yeux me prennent le coeur, je ressent la prière muette de l’homme bien que, je n’y comprenne rien._ Va maintenant et ne t’arrêtes plus…pas même pour moi, tu dois y être avant la nuit et elle tombe encore assez vite; partez maintenant. J’ai vraiment confiance en Drew et sans me retourner, je quitte l’endroit. Je me laisse guider par le GPs. Je ne roule pas vite car bien que le printemps s’annonce à grand pas…quelques endroits peuvent encore réservés de bien vilaines surprises. Le loup semble dormir bien que je sache qu’il reste vigilent, la preuve…quand le GPS veut me faire bifurquer sur la droite, il gronde et me fait comprendre que je dois continuer sur ma route. Étrange, vraiment très étrange ce comportement. Au fait? C’est quoi le 

22 septembre 2016 ~ 0 Commentaire

Saisissante Alchimie.7.

A peine la porte fermée, je me rue sur Drew et lui balance un: » j’attends vos explications M.fairblank! énerver. il met son doigt sur sa bouche et m’intime ainsi l’ordre de me taire. Je suis furax, à deux doigts d’exploser…_c’est quoi ces gens là! ils se croient ou là à vouloir dictés leur loi…leur façon de vivre, on n’est plus au dix septième siècle que je sache! La libération de la femme à fait grand bruit. Ils ont la télévision, le fax, les ordinateurs, GPS, TPS,imprimantes en tous genres et ils donnent l’impressions de vivre en vase clos, un clan, une secte? Ah merde alors…c’est tous moi ça! J’en ai mare. Je prends mon sac que j’avais posé sur l’un des sièges ( m’en rappel même pas, pour dire l’état d’énervement!) mes clics et mes claques et…Une grosse peluche se pose sur mon épaule, ce geste reste pourtant très doux et les yeux de Drew semblent me supplier de rester sans rien dire…inquiète, je regarde par la fenêtre. Ils sont cinq maintenant et ils semblent attendre, quoi! Drew soupire, m’invite à prendre place mais je n’ai plus le temps pour cela. Il se fait déjà tard, presque seize heures et j’ai de la route à faire. Je ne veux pas finir comme ma collègue qui ayant pris la route un soir trop tard, c’est retrouver à faire quelques tonneaux sur une route pourtant droite et là le flache je dis bêtement: « _non! c’est pas comme ça que Mireille s’est retrouver coincée dans sa voiture quand même? » Drew sursaute et dehors les hommes bronchent. Son doigt reprend la place sur sa bouche mais, moi, je veux des réponses, des explications concrètes la moutarde  monte lentement. _Pas de chutt Drew, des réponses et maintenant. Qui sont ces hommes là dehors et que me veulent-ils? Pourquoi votre fils se comporte comme un sombre crétin? Un grondement féroce retentit et l’instant d’après, le mobil-home bouge comme s’il y avait un tremblement de terre. Je reste stoïque les tremblements, je connais et cela ne me fait plus peur. Mais…Drew blanchit et plaque sa main sur ma bouche. Je me débat et je l’envoie au tapis. Furieuse je sorts de son mobil et me rue sur la porte de ma voiture que j’ouvre en grand. Je m’y glisse et je referme sèchement le tout en jetant contre les mâles abrutis du grand nord et…je hurle. Un loup gris énorme saute sur le capot de ma voiture et me montre ses crocs découverts. Il bave et sa bave dégouline sur ma peinture. Non mais ça va pas là…une peinture toute neuve qui m’a coûté un bon paquet! Je sorts et je lui flanque une claque magistrale sur la truffe et lui ordonne de descendre de là. Un calme  impressionnant règne ici. Même les mouches volent bas. Le loup reste pantois puis, il descend et vient tous contre moi. Je le regarde franchement et d’une main un peu tremblante, je lui murmure un: » brave chien ça ». Ouf puis, je poursuit: » si tu allais voir ailleurs si j’y suis hein! » là…il gronde. ok t’as pas envie alors…monte. Ben  croyez-moi…il contourne la voiture et attend devant la portière. Un peu tremblante, je lui ouvre celle-ci et…il monte, s’assied sur le siège qu’il empli plus plus et semble attendre. Merde alors! Je me tourne et je vois les hommes blancs comme neige et tremblant. Je repose la question à Drew: » Je fais quoi là? Et là…il me tutoie-emmènes le fille, il est à toi maintenant, tu en fais ce que tu veux, nous on ne peut rien y faire c’est trop tard. Tu l’as inviter à entrer, tu l’as gifler supportes en les conséquences._ Ouais mais là c’est un gros loup et mon appart , il est tout petit lui. Il va tout me bousiller ce gros patos là!!! L’autre gronde et d’un  » ferme là  » sec j’y mets un terme. Drew s’approche lentement et me tend des clefs. _ Tiens fille, tu vas vers La rivière Saint Maurice et après tu prends  vers la rivière Yamachiche, tu verras c’est pas trop loin.En prenant sur ta droite au fond d’un sentier herbeux, tu y trouveras un chalet. Mon fils s’est absenter pour plusieurs jours. Tu peux y aller sans problème. Sert toi  de tous le confort, tu ne risques rien et je passerais te voir  dans deux jours._ Hein! et puis quoi encore!, j’ai une vie moi…vous pensez que je vais aller là ou un mec un peu barge peut venir quant il le veut? car après tout…il est chez lui et accepter d’y trouver une femme…sans rien dire! vous êtes vraiment bizarre vous autres et puis j’ai besoin de mes affaires moi! 

lefildariane2 |
Endroits et Évenements inso... |
amarkhalil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hermione78o
| moi THE gangsta
| aliel3