30 juin 2014 ~ 0 Commentaire

Maurice Chevalier.

La directrice de l’Alhambra propose à Maurice Chevalier de donner son nom à son Music-Hall. Flatté et honoré, Maurice Chevalier accepte. Le soir de l’inauguration de l’Alhambra Maurice Chevalier, l’artiste, toujours aussi jeune, fringant, parisien, toujours yop là boum!, navigue dans la salle de trois mille  places, bref, il est chez lui!
Un petit incident pourtant, mais pas très grave: la chef ouvreuse conduit Monsieur Chevalier à sa place… Le lendemain matin, Chevalier téléphone à la directrice:
- Dis donc, ton ouvreuse en chef hier soir, je la  retiens: pour le pourboire je lui est filé un billet de mille balles ( dix francs lourds). Elle est partie avec…et j’attends toujours la monnaie!
Quelques années plus tard, vers la fin de sa vie, je déjeune chez lui(Roger-Pierre), par une belle journée d’automne. Après le café, il enfile un gros pardessus et m’entraîne dans son jardin. Il y a du soleil.
- Venez voir mes rosiers, il y a encore quelques roses! On se promène et on admire ses fleurs._ Roger, comme moi, vous avez été élevé par une femme seule, votre maman… Depuis que je sais cela, vous m’êtes encore plus sympathique.
C’est si beau, une mère qui tire l’aiguille pour faire vivre son fils. La mienne me manque…La Louque, je l’appelais. C’est pour qu’elle soit toujours près de moi  que j’ai appelé ma maison  » La Louque ». Elle me manque!..
. » Puis, frissonnant, dans son manteau,  » J’ai froid…Je crois que je vais bientôt aller la retrouver…Rentrons… »

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Jeanne |
dragon ball official web |
Jeunesse MUDEKE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SEJOUR LA BOURBOULE 2010
| L'histoire de Roxie des winx
| Tataouini_BILEL