19 octobre 2016 ~ 0 Commentaire

Le Clair et l’Obscur, pour l’Amour d’un Royaume.11.

Le bon Roi Lodigram accepta de bon coeur mais, son mage Zavrinar lui recommanda la plus grande prudence. Pour eux, c’était le temps de la  » réalisation » . Lodigram sursauta à l’énoncer de cette parole mais, il ne pouvait reprendre son invitation. Il fit taire Zavrinar qui lui en garda une rancune féroce et par le biais de ses propres mots…fixa lui-même la légende.
 
_ » Roi par ton opposition à ma mise en garde… tu deviens celui qui perdra beaucoup. Ta fille sera celle qui apportera la perte d’un royaume en mettant au monde un destructeur sous les traits d’un jeune et très beau garçon. L’épée à la poignée d’or et de pierres précieuses sera son glaive vengeur et, par lui viendra la guerre sans nom. Il ne vivra que pour elle, prendra vie pour elle et détruira tout sur son passage. »Le mage s’enfuit horrifié par ses propres paroles et toute la maisonnée royale  y compris les invités, furent plonger dans la perplexité. La fille du Roi Lodigram, Lozabelle arriva suivit de ses demoiselles de compagnies…le rire était sur toute les lèvres. Chacun reprit visage avenant et le bon roi Lodigram accueillit sa fille chérie par un grand sourire puis, ils firent connaissance de leurs invités. Invités royale car, il s’agissait du père de mon père et là…le regard de père tomba sur Lozabelle et son coeur fut prisonnier tout comme le coeur de Lozabelle le fut.Les deux rois poussèrent un grand soupir ou la douleur se mêlait à la joie. Un mois durant la folie furieuse de la nature empêcha les visiteurs de partir. Ce qui ravit les deux jeunes gens. L’amour avait trouvé sa place et rien ne pourrait l’empêchait de fructifié. Au bout de six semaines, les visiteurs reprirent leur route avec dans le coeur la promesse de bientôt se revoir car…la date du mariage avait été établit.Pour que les choses soient bien clair, Lodigram devait d’abord  annoncer au Prince Lituriam que sa fille ne pourrait l’épousé comme promis. Lodigram savait bien que ce jeune prince n’aimait pas Lozabelle mais rompre une promesse n’était pas chose aisée.  Lituriam ne fit aucunement de tort et accepta de très bon coeur la non alliance des deux royaumes car, son propre coeur s’était épris d’une rare beauté sombre des terres du haut milieu.Lodigram respira. Pourtant le Prince, mon père était fou d’inquiétude  à l’idée de laisser derrière lui sa future épousée  mais, c’était  ainsi que le voulait la  coutume. L’épousée devait venir rejoindre son futur époux dans les six mois à venir ou l’accord  avait été signer et personne ne pouvait faire plus vite. Le voyage du retour se déroula aussi bien que le pouvait permettre les mauvais chemins de l’époque.

Lorsqu’ils furent presque arriver,  le père et le fils partirent en avant afin de hâter les préparatifs du mariage pour l’un et pour revoir sa femme pour l’autre. En chemin, ils croisèrent une très vieille femme qui peinait avec son âne. Le prince ( mon père) s’arrêta mais son père ( mon grand-père) lui continua en criant à son fils d’apportait toute l’aide nécessaire à cette  brave femme.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Jeanne |
dragon ball official web |
Jeunesse MUDEKE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SEJOUR LA BOURBOULE 2010
| L'histoire de Roxie des winx
| Tataouini_BILEL