07 décembre 2017 ~ 0 Commentaire

Lutin 3…et ses drôles de gateaux…

Hello! Lutin3… l’aide au Père que Noël fait…et ses drôles de gâteaux.
Hello!
Vous me reconnaissez!
Oui?
-C’est ça, je suis lutin3, l’aide du Père que Noël fait.
Quoi?
Si je suis grand!
Oh oui je suis grand, très grand,
il le faut pour aider le vieux Monsieur.
Comment je suis grand?
Eh bien, comment te dire…
Euh, euh-grand quoi…
Moufff,moufff, mon petit frère se moque de moi,
Attends Lutin4, attends.
Je suis grand comme trois manches de cuillères,
alors tu vois que je suis grand.
Oh! tu m’embêtes toi! Tu sais…
-oui, oui, oui je vais le dire…
nos cuillères ne sont pas si grandes que ça.
-bon…je ne suis pas ici pour parler de ma taille,
car il faut quand même être grand pour apporter de l’aide au Père que Noël fait.
-Si Lutin4, si…
Je vais te raconté l’histoire des drôles de gâteaux du vieil Homme.
Il y a très longtemps, le vieil homme vivait
dans un endroit ou tout les arbres étaient morts les uns après les autres.
Il devint si triste qu’un soir…
alors qu’il était assis sur sa chaise faite de vieilles branches d’arbres,
il crût entendre dans le murmure du dernier chêne vivant,
une petite chanson qui lui ordonnait de faire des gâteaux en forme d’étoile.
Etonner, il écouta mieux et le murmure devint une mélodie.
Puis, elle devint triste,
si triste que le coeur du vieil Homme se fendit en deux.
Alors il entendit le Chêne qui d’une voix très douce,
mais triste, lui dire: » Vieil Homme,
je t’ai chanté toutes les chansons que je connaissais…
mais tu n’as pas bougé,
tu n’as pas planté ce que je t’ai demandé de planter,
ni fait les gâteaux que je t’ai demandé.
Ma dernière plainte , tu semble l’avoir entendu, puisque ton coeur s’est fendu en deux.
Quand tu auras planté, quand tu auras réalisé mes gâteaux, alors… ton coeur sera de nouveau un. Je reste-là, près de toi et je te regarderai faire.
Quand enfin, je sentirais de nouveau l’air frémir aux chants des oiseaux, je te ferais un cadeau qui fera de toi l’Homme le plus heureux de la Terre d’en-bas.
Le vieil Homme hocha la tête et dès le lendemain se mit à faire des gâteaux. Mais, ceux-ci n’avaient jamais la forme qu’il voulait. Alors il les jetait au fur et à mesure à l’endroit ou avant il y avait une très grande forêt.
Les années passèrent… de jour il faisait ses gâteaux qu’il jetait ensuite jamais satisfait de lui et, de nuit il réalisait les rêves des petits…( mais là, il ne le savait pas, il ne comprenait pas ce qu’il faisait la nuit). Il ne dormait presque pas, mais il n’était jamais fatigué.
Pourtant il en faisait des pas et des pas. Car l’ancienne forêt était loin de chez lui.
Le vieux chêne lui chantait toujours la même chanson.
Pique, pique, pique, jette,jette,jette.
Fais,fais,fais, ô joie, ô joie, ô joie,
Pique,pique,pique,cuit,cuit,cuit,
Plante,plante,plante, merveille,merveille,merveille.
Ne regarde pas,
n’écoute pas,repart chez toi.Le vieil Homme fredonnait doucement cette chanson et au fils des années, il la connaissait par coeur.Puis, un soir, il s’endormit, et il rêva longtemps, longtemps.
Quand enfin, il s’éveilla. Il entendit un joli bruit. Il faisait beau ce jour-là. Le soleil dardait ses rayons de miel sur sa petite maison et le joli bruit était toujours là. Alors, le vieil Homme sortit de chez lui et suivit le bruit.
Il marchait comme quand il allait jette ses gâteaux. Il regardait autour de lui et soudain, son coeur se gonfla dans sa poitrine.
Il était heureux.
Au détour du chemin, il lui sembla voir beaucoup de vert et de gris. Alors, il se dépêcha, il marcha plus vite, plus vite…puis il s’arrêta stupéfait. Là , ou avant il n’y avait plus rien… se trouvait une magnifique forêt et chose plus stupéfiante encore, de petits arbres vert mais sans feuilles.; ils sentaient bon…alors il sentit en lui son coeur battra à grand coups. Son coeur était de nouveau un.
Le vieux chêne l’appel et le vieil Homme rapidement vint à ses pieds.
-  » alors mon vieil ami! que dis-tu de ton oeuvre? »
-Mon oeuvre vieil arbre?
- » Oui, tes gâteaux, si mauvais que tu venais jetés ici…pique,pique,pique,jette,jette,jette,fais,fais,fais,merveille,merveille,merveille.
T n’avais pas compris?
Chaque graine que tu faisais doucement cuire, mais, qui ne cuisait pas… chaque gâteaux avait en son coeur la vie d’un arbre. En les jetant encore chaud dans un sol humide de rosée, tu as fais une merveille.
- Oh! je comprends tout mais , dis-moi, vieil ami, à quoi peuvent bien servir ces petits arbres rabougris et sans feuilles?
- C’est ma surprise pour les hommes, ces petits arbres sont des Sapins. Ils ne possèdent pas de feuilles, mais des aiguilles, pour se souvenir que ceux-ci sont d’une famille différente et qu’au plus froid de l’hiver, quand tout les autres dorment du sommeil réparateur…il reste au coeur de la forêt le cadeau de vie pour les petits hommes.
Et comme tu le vois…de petits arbres ont poussés, là ou hier encore la terre était seule, aujourd’hui, un grand nombre de futur chêne, hêtre,bouleau,fresne et de nombreux arbrisseaux,poussent,poussent et la forêt redevient ce qu’elle était il y a de cela bien longtemps.
De petits animaux sont revenus, signe certain de l’amour à venir. Mon coeur de vieux chêne cogne à nouveau et j’ai entendu…oui,oui, j’ai entendu le chant de celui qui vit en forêt le plus clair de son temps. Le rouge gorge ah! Vieil Homme ton travail ici est terminer, reste le plus beau… celui de faire sourire les enfants au coeur de l’hiver.
Tu vas reprendre ta vie en main et poursuivre ton beau travail. Des aides viendront à toi, lutins,fées et les animaux. Tu ne seras plus jamais seul. Tu deviendras le Père que Noël fait et aux fils des années ton nom changera. Tu seras alors pour les touts petits enfants…
Le Père Noël.
Et ils t’attendront avec beaucoup d’impatience.
Va, je te libère.
Et c’est ainsi que le vieil Homme reprit sa vie en main Et n’est ce pas les enfants que chaque hiver vous l’attendez ce Père que Noël fait?
Moi Lutin3 je le sais bien, puisque que j’aide maintenant ce bon vieux Bonhomme.
Soyez sage et faites de beaux rêves, ce sont vos rêves qui nous font vivre.
OhOhOh!

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Jeanne |
dragon ball official web |
Jeunesse MUDEKE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SEJOUR LA BOURBOULE 2010
| L'histoire de Roxie des winx
| Tataouini_BILEL