10 janvier 2018 ~ Commentaires fermés

Convoitée.( S-F)

« Je t’ai dit de me laisser, j’ai pas besoin de toi et en plus…j’ai déjà un petit ami alors…je te le dis encore une fois, lâches-moi les baskets. » J’eus envie de rire sachant pertinemment qu’il me suivait encore. Au bout de l’impasse, je me rendis compte de mon erreur.
L’angoisse s’engouffra soudainement en moi. Quelle cruche je fais. Il ne manquait plus que cela. Cette impasse n’était pas réputé comme étant des plus sûre. J’eus un spasme de frayeur et un frisson atroce…puis, une voix sortie de derrière la vieille maison.
_ » Hello poupée! T’es toute seule? Que fais-tu donc dans ce coin paumé, t’es à la recherche de quelque chose ou de quelqu’un? Si c’est le cas poupée…je suis à! Je ne réponds pas, restant sur la route plutôt que sur le trottoir encombré.
J’avance un peu plus vite. J’ai envie de courir mais, je sais aussi qu’il ne faut pas que je fasse cela. L’homme recommence et sa voix un peu aigu me donne la chair de poule.
Elle glisse avec un fond amer dans mes oreilles. Une bile remonte dans ma gorge, je tremble et ça…c’est pas bon. Il va le sentir._ Alors poupée, tu réponds. Mes potes et moi on est tout ouïe!
Merde…ils sont plusieurs. Leur odeur vient me titillé le nez, des effluves de terre, de bois et d’un soupçon de cuivre me mets vraiment très mal à l’aise Pourvu que mon ange gardien soit encore dans les parages à me surveillée sinon, je suis très mal!

_ »Oh poupée je me sens si seul, réponds…on ne te veut aucun mal…juste un peu de bien si l’envie t’en dis ». Le rire gras me donne la nausée puis, une autre voix plus douce mais plus menaçante m’angoisse encore plus._ »arrêtes-toi donc qu’on discute juste un petit moment…il ne t’arrivera rien que tu ne désires petite je te le promets ».

_T’as entendu ,braille le premier.Luc te donne sa parole alors pause petite on va causer un brin toi, moi, Luc, Lou._Ah! et toi c’est quoi ton petit nom? Ma question lui clou le bec un instant puis la voix de Luc résonne de nouveau toujours aussi menaçante mais avec un soupçon de douceur.
_ Te voila coincé Hein mec! Il s’appel _ Ta gueule Luc, elle a pas besoin de me connaître pour ce que je veux lui faire. Savoir mon p’tit nom ne lui servira à rien et ne lui apportera rien non plus compris!
J’arrive presque au bout de l’impasse. Enfin je respire un peu mieux. Tout en me disant que la lumière est là tout près qu’il me suffisait d’accélérée un peu mes pas. Une voiture garée tout contre le trottoir me cacha le mouvement que fit celui qui n’avait pas encore ouvert la bouche.
Il se positionne juste devant moi et dans ma hâte, je le percute. Il m’enlace afin que je ne chute pas et du fait, je sent son odeur…très agréable, savon, odeur de musquée, épices,un homme qui prend soin de lui…il ne sent pas l’alcool et n’a pas l’air d’être un drogué alors…pourquoi se joint’il à cette mascarade?

Les Commentaires sont fermés.

Jeanne |
dragon ball official web |
Jeunesse MUDEKE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SEJOUR LA BOURBOULE 2010
| L'histoire de Roxie des winx
| Tataouini_BILEL