07 février 2018 ~ 0 Commentaire

Piégée. (2-3)

_Non! N’ouvre pas comme ça! Regarde au moins,tu as ton œilleton sert t’en. Oh maman! Bon ok elle a fichtrement raison là. Je regarde donc et oui Kirk est bien là avec deux jeunes mecs. Hum quel plan elle me concocte là…Y a pourtant un truc qui semble clocher, Kirk a l’air de marmonner c’est pas son genre ça…quoi qu’y a ma belle hein!

J’ouvre en grand et j’accueille mes visiteurs avec l’un de mes sourires passe partout. Bon ça marche pas avec Kirk qui reste sombre. Pas un bonjour,pas un mot de travers,juste ses marmonnements et là c’est inquiétant.
_Bonsoir, vous venez avec messieurs?
_Invites nous à entrer, me dit Kirk d’une voix sombre.
_Désolée chérie mais, mon appart est sens dessus-dessous,alors non.

Les mecs nous regarde en souriant sans se formaliser outre mesure du ton de Kirk et de mon refus. Bien ça, de bons compagnons de sortie quoi un truc me titille la couenne et je reste sur mes garde. Le plus grand des deux s’approche alors que je claque ma porte,du fait il se trouve derrière mon dos, je déteste cette promiscuité.

Mon corps rejette in petto la sensation de danger et je fais face à cet intrus trop fier de lui.
_désolée mais on n’entre pas chez moi, ou allons nous au fait? Il me dévisage et un rictus orne sa bouche. Ok mec t’es canon et tu le sais, ok tu te crois un apollon et tu veux me faire craquer… désolée je croque pas ce genre de mec moi.

_Vous voulez quelque chose?
_ Et bien un café aurait été fort apprécier mais la porte est close,donc on le prendra ailleurs n’est ce pas? Hum, il me dérange lui. L’autre ne bouge pas,il ne pipe mot, regarde surtout Kirk et semble inquiet pour elle. Son nouveau copain? Il est super mignon, sous son air froid, son regard sombre,sa carrure de jeune premier…il ressemble à un jeune ados qui vient enfin de trouver que son corps ressemble enfin à quelque chose. Trop chou.

Soudain, son regard frôle le mien, hum quelle sensation,j’en veux encore. Je me mets en route et les autre me suive restant légèrement en retrait comme-ci j’allais changer d’avis, des clous.L’autre se manifeste de nouveau.
_ Salut moi c’est Enther,toi?
_Heu!!!Enther? T’es d’ou?
_Oh de Bulgarie et de ses environs,pourquoi?
_C’est un drôle de prénom tu ne trouve pas?
_ Sans doute,mais, j’y peux rien,je fais avec.
_Oui je suppose que oui, qui te l’a donner, ton père ou ta mère?

_Et à lui tu ne lui demande rien?_ Je te parle là non?
Il me scrute,son regard presque noir me jauge. Quoi! tu penses me faire peur! là mon vieux,tu te goure. Son rictus réapparaît,tu veux que j’appelle ma mère, elle pourra te donner les infos que tu veux.
_Oh ben ça c’est super cool que je lui réponds.

Prit au piège de sa propre arrogance,il pianote sur son smart. L’ascenseur ouvre sa porte et nous sortons. Kirk marmonne toujours.
_On prend quelle voiture? Enther répond aussitôt…la tienne voyons, après tout c’est ton anniv non?
_Oui,
mais mon tacot ne peut prendre autant de personne alors un taxi ce serait bien mieux.

Je clous son bec à ce….bon je dois rester calme. Son smart se met à sonner, bigre j’avais presque oublié .
_ Allô Enther! Que veux-tu mon fils?
_ On me demande mon arbre généalogique,je pense que tu es la meilleure pour ça!
_ C’est elle mon fils?
_ Oui mère c’est pour cela que je t’appelle.

Il me tend son smart et un peu pivoine mais souriante, je le prend et je lance un « Bonsoir Madame  » un peu fort.
_Bonsoir Mademoiselle? mon fils vient de me dire que… je lui donne pas mon nom et encore moins mon prénom,je les sent pas ces gens.
je la coupe car j’ai pas besoin de son blabla répétitif.
_Je suis désolée Madame de me montrer si mal polie en vous coupant la parole, j’ai juste posé une simple question, qui lui a donner son prénom, je veux pas son pedigree.

_Oh! vous confondez je pense…l’humain n’a pas un pedigree c’est l’animal. Je ne répond rien lui laissant l loisir de pensée ce qu’elle veut. Un soupir et sa voix devient froide  » C’est mon époux qui lui a donner son prénom,il lui vient de son tris-aïeul, cela vous va, Mademoiselle? _ Un grand merci pour cette tranche d’histoire Madame.
je vais pour raccroché
mais rapide Enther me reprend celui-ci et son regard est haineux.

_Mère, vous allez-bien?
_ Tue là mon fils, tu dois le faire ce soir, c’est urgent, elle n’a aucune peur, rien en elle ne respire la peur, elle est déjà très forte, tu tiens son amie?
_Bien sûr mère, ne vous en inquiétez pas,elle est si jeune, un manque de jugeote somme toute.Et j’ai toute les cartes en main mère, passez une très douce soirée. Je vous embrasse mère.
_Moi aussi mon fils,trucide là.

Elle raccroche sur ces mots dit d’une voix glaciale. Lui, il me sourit, quoi! il s’imagine que je n’ai rien entendue? Quel C.. Mon ouïe c’est développée quand j’avais trois ans, j’ai pu ainsi sauver une première fois ma pauvre mère. A Six ans, j’ai eue une très forte fièvre qui une fois passer m’a laisser un étrange cadeau…
y-l.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Jeanne |
dragon ball official web |
Jeunesse MUDEKE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SEJOUR LA BOURBOULE 2010
| L'histoire de Roxie des winx
| Tataouini_BILEL