11 juin 2018 ~ Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.

Protégé : Fleur du Temps.Je laissais une marque de mon passage sur eux, une marque en forme d’étoile se dessina sur leur main, puis je m’enfuis de peur de leur faire plus de mal. Un grondement sourd, un souffle puissant-mère nature faisait connaître à ma forme d’énergie pure que je ne lui plaisait pas- et qu’elle allait se battre contre moi. J’avançais, je devais parvenir au Mont , à la Pierre Sacré et m’emparer de sa puissance. Je devrais battre les trois gardiens, ce qui fut facile pour les deux premier, mais, pour le dernier… Cela fut plus difficile, ses pièges étaient plus compliqués et je ne l’avais pas connue comme j’avais connue les deux autres auparavant. Mais une faille dans son dernier piège me permit d’avancer, car il avait cru que mon désir de prendre la pierre m’ôterait toute trace d’amour; alors qu’en moi, il y avait l’harmonie des enfants et c »est grâce à cet amour là que le dernier gardien fut vaincu. Mais là maintenant… je devais vaincre la nature elle-même et je présenté que cela ne serais pas si facile. ***** Un mur de feu se dressa devant moi, je le traversai, mais ce mur n’était pas fait de feu; mais d’énergie pure, cent fois plus pure que la mienne… voila ce qu’était ce mur et il me prenait mon énergie, comme un monstre qu’il était. Il voulait se nourrir de moi. Je devais lutté de toute mes forces et c’est grâce à la peur, à la terreur, que je pu vaincre ce mur. Puis un mur d’eau aussi dur que de la roche fut devant moi, je le contournais, cherchant la faille, ne trouvant rien; je me mis à plat ventre et je scrutais le sol et là… je trouvais un mince passage. La peau de mon corps en porte encore la trace, ce fut violent, atroce, douleur fulgurante. Mon corps fut transpercé de mille lames d’eau, affaiblit, haletante, je me retrouvais de l’autre côté, me demandant ce qui allait bien pouvoir se dresser devant moi. Et, c’est à peine si j’en cru mes yeux, mais là devant moi, se tenait la Louve, grondante, menaçante, crocs et babines retroussées, yeux flamboyant de haine! Oui, de haine! Ce n’était pas possible, pas ma louve! je ne pouvais pas l’attaqué, pas elle, celle qui était ma nourrice aux temps de l’enfance. Que pouvais-je faire? J’avançais péniblement vers elle, ne pouvant détacher mes yeux des siens, n’écoutant pas ce feulement, ce grondement de rage, cette bave qui coulait de sa gueule, les poils hérissés, menaçante, et toujours pleine de haine-non pas elle! Non!!!! ce cri jaillit de tous mon être et là, je perdis connaissance. Après plusieurs minutes, je revins à moi, et je vis louve assise sur son arrière train. ************ -Tu as gagné le droit de te servir de la pierre, mais ce que tu en récolteras, je ne puis te le dire…et l’image de louve disparut. je me retrouvais devant cette pierre magnifique, palpitante de vie, aussi importante que moi. Voulant enfin servir et accomplir sa propre destinée. Moment inoubliable pour moi… cette sensation d’être jaugé par une simple pierre. -Tu t’imagines que je suis une simple pierre? Là, tu fais erreur- il est vrai que tu n’es encore qu’une enfant… mais après cela- tu ne penseras plus de la même façon et tu auras du respect pour moi. Ecoute moi bien, enfant du Temps-nous allons accomplir chacune notre destin, moi, je serai toujours ici et je resterai ici . Quand à toi, il te faudra puisé dans l’énergie qu’il te reste et y puisé encore pour parvenir à survivre à ce que nous

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Cet article est protégé par mot de passe. Saisissez le mot de passe pour voir les commentaires.

Jeanne |
dragon ball official web |
Jeunesse MUDEKE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SEJOUR LA BOURBOULE 2010
| L'histoire de Roxie des winx
| Tataouini_BILEL