07 juillet 2019 ~ 0 Commentaire

Le Coach et la Mouche.

En pastichant le style et la manière de M. Jean de la Fontaine.

Le Crapaud de l’eau râle, sans travail depuis six jours, sa panse se détend de plus en plus.
Il lui fallait un job facile à réaliser qui serait , assez faible pour que lui crapaud de l’eau … se remplisse la panse sans trop d’effort?

Il fanfaronna de jour comme de nuit … ventant sans cesse ses prouesses en tant que Coach de tout et de rien.La chance lui sourit. Une mouche volant de travers l’écouta.
_Ah je te le dis ami, j’ai grand besoin de ton aide…comme tu le vois, j’ai une aile froissée ce qui, m’empêche de bien volé. Si j’en crois ton boniment… tu te sent capable de me rendre aussi véloce qu’avant!
_Sûr lui répondit le crapaud.
_Quel est ton prix?
_Mnmm amènes-moi tes ami(es) et nous serons quitte.

Mouche réfléchit puis vibra de l’aile.
_D’accord sur ce principe dit’elle. Comment je t’appel?
_Coach c’est mon nom. Il ferma sa bouche baveuse, ce n’est pas encore le moment se dit’il.
La Mouche le regarda puis lui dit: »Coach, je viendrais demain avec des ami(es). Tu fortifieras mon aile et nous serons quitte, c’est bien ça?
_Mnmm! Disons que je te dirais combien d’ami(es) seront nécessaire pour que ton aile aille mieux. Reviens demain je te dirais cela.

Mouche s’éloigna sûre que Coach fera un miracle pour elle. Elle trouva plusieurs ami(es) à l’abri dans le tronc d’un arbre et bavarde relata à celles-ci ce que Coach lui avait promis.
Curieuses les autres mouches vibrèrent en coeur voulant se rendre compte à leur tour de ce futur miracle.
Le lendemain matin, faisant mine de rien Mouche s’en alla sans rien dire. Les autres suivirent en voletant de droite et de gauche.

Voyant Coach de loin Mouche voleta aussi vite que son aile le lui permettait. Crapaud entendit le vrombrissement sa panse cria famine. Il crapota afin de ne pas faire fuir ses proies.
Mouche volant toujours de travers cria de loin: »Coach, Coach » Mon aile est bien plus forte aujourd’hui et comme promis…j’amène quelques ami(es).
_Ah tu vois mon enseignement porte ses fruits, dis à tes ami(es) de venir plus près afin que je vois mieux leurs problèmes!

Mouche sans penser à mal appela ses ami(es) qui sans peur s’avancèrent vers Coach. Crapaud vainqueur laissa fusé sa langue. Les mouches furent happées par la langue gluante du crapaud de l’eau qui avec délice, la ramena bien vite dans sa bouche.
Mnmm savoureuses tes amies dit Coach à Mouche interdite reviens demain et amène moi encore plus de tes ami(es). Tu verras que ton aile, sera bien plus forte. Va vole Mouche moi Coach je t’attends demain à la même heure.

Inquiète quand même Mouche repartit en marmonnant vers le tronc de l’arbre. La voyant revenir seule, les autres mouches lui demandèrent en coeur : » Ou sont les autres? »
_Oh Coach leur apprend la chaleur ce qui semble leur plaire. J’y retourne demain, qui veut venir avec moi? Coach aimera vous voir c’est sûr!
Les mouches se turent, la nuit passa et de nouveau Mouche se rendit à la petite mare ou Coach l’attendait de ventre ferme…la langue prête à jaillir afin de cueillir en plein vol ces mouches grasses à souhait.

Mouche volant mieux resta en retrait, voyant ses amies s’approchaient un peu trop près de Coach elle frissonna. Elle comprit soudain que ses ami(es) étaient en danger et cela à cause de sa propre bêtise . Bourdonnante de colère, elle cria; » ami(es) sauvez-vous, ce n’est qu’un vulgaire crapaud de l’eau qui va vous englué de sa langue et vous gobera.
Les mouches s’éparpillèrent furieuses. Crapaud ricana fort content de lui.-

_Ah mouche dit-il si seulement tu avais attendu encore un peu de temps, ma panse serait pleine.
_Crapaud de l’eau, tu t’es joué de moi, de mes ami(es), alors nous allons attendre ton trépas . Dans trois jours d’ici, nous les mouches nous ferons bombance sur ta panse, personne ne s’approchera de toi.
Crapaud cria, s’épuisa tant et si bien qu’à la fin, il mourut.

Mouche volant un peu moins de travers appela ses ami(es) puis repu leur dit: »Il est bien dommage que nos ami(es) se soient endormies avant lui…elles auraient apprécié son fumé. »
_quand sais tu? lui répondit l’une des mouches ravie, après tout…elles étaient déjà dans son ventre!
Tôt ou tard la mort surgit et qui peu dire qui mangera le dernier?
Mouche bourdonna de nouveau puis pondit ses oeufs dans la bouche de crapaud.
Nôtre accord se termine ici foi de Mouche mes petits seront forts, tu m’en vois ravi.
Se croire plus fort que l’autre peut s’avérer payant mais tôt ou tard le larron
de la foire se rend compte qu’on se gausse de lui et la réplique parfois pique plus que l’on croit!
y-l.
Sur une idée de Pascal Perrat.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Jeanne |
dragon ball official web |
Jeunesse MUDEKE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SEJOUR LA BOURBOULE 2010
| L'histoire de Roxie des winx
| Tataouini_BILEL