15 septembre 2019 ~ 0 Commentaire

Un canapé éventrer reconsidère sa vie.

Quoi! Je ne suis plus bon à rien et pourquoi cela hein? Ils étaient si heureux lorsque je suis arriver…Je m’en souviens comme si c’était hier…Beau, blanc,liseré noir, pieds bronze, une splendeur ( ben oui,c’est vraiment ce qu’ils ont dit.).

Les enfants s’avachirent direct dès mes pieds posés sur le sol. Ce jour là, une pub passait à la télévision …Vous savez celle qui montre un phoque qui s’étale de tous son long sans modération, fier d’être en cocooning ,prenant place tel un pacha sans considération pour mon standing.
Eh oui, j’étais cela,moi un pur produit made in Italie, là-bas, ils parlent avec leurs mains, le sourire dans la voix dès le matin…

Un plaisir d’être fourré par des mains certes autoritaire mais, si compétente, le cuir travaillé, taillé, ajusté,fixé. La parure ajouté, les pieds bien enfoncés, le travail fini, se sentir enfin entier et prêt à m’envolé pour la France.

Quel plaisir de trôné sur une place dans l’un des plus beau magasin français, se voir choisis, caressé, se sentir apprécier,ah le bonheur ultime. Le voyage là encore, enrubanné, placé de façon à ce que rien ne me blesse si l’on peut dire.

Quand enfin la vie nous prend et que chaque jour l’on se sent faire partie d’une vie et se dire, que rien ne pourra nous séparé. Ah étais-je trop naïf?

Une vie courte. Au bout de cinq années de bons et loyaux service, se voir remplacer par un truc étrange,tout dur, pas classe du tout,là franchement!Mon cuir en frisonne d’horreur! Vivant je le suis encore un peu perdu certes, abandonné sur le trottoir, des chats se frottent contre moi, ils m’aiment et !!!! C’est quoi ça?

Un gros camion, des hommes qui me soulèvent,me jettent dans une bene malpropre c’est tout ce que je vaux? Quelle désillusion! Le camion freine, des hommes de nouveaux me soulèvent,ils prennent soin de moi…enfin quoi! Ils me posent sur une vieille moquette, de leurs mains calleuses,ils ôtent les épingles, les clous, les parures, je suis mis à nu!

Mon cuir est nettoyé, nourrie, frotté, lustré, un vrai parfum de propreté m’enivre. De nouveau on me vêt de mes atours, de nouveau je suis placé sur un plateau . Des regards, des attouchements, des cuisses,des derrières prennent place sur moi,me testant,m’appréciant,me caressant,humant mon odeur et des enfants se vautrent dans mon coeur,un doux plaisir puis…c’est fini.

Une note est placé sur mon dossier. Une main fine l’ôte. Voila,je vais vivre une autre vie chez une jeune femme sans enfant mais ayant deux chats…Ah les ronrons seront pour moi, une vraie vie de pacha à l’abri des taches, des coups de pieds, des roulades, des avachissements désagréables, des bouts de gâteaux oubliés, des glaces coulantes et collantes.

Rhâaaa les chats ont des griffes,non? Pourvu qu’ils soient de parfait gentlemans et ma vie sera magnifique…venez donc en passant posé votre céans vous comprendrez l’amour que mes chats ont pour moi! Canapé pour vous servir.
y.l
Sur une idée de Pascal Perrat.459 e.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rêve Errances |
Tournai la Page |
skyim |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | NeW m0on EdWard
| Cailles Books
| ecritplume